Une histoire du punk antifasciste en 9 morceaux

Trouvée et partagée le

Une jolie sélection de 9 titres qui vous feront découvrir des groupes moins connus mais tout autant viscéralement engagés, et qui nous fait visiter les moindres recoins de la zone mondiale : de l'Afrique du sud (National Wake) au Texas (The Dicks), du Mexique (Massacre 68) aux Pays-Bas (The Rondos) en passant par l'Angleterre avec Poison Girls (en connexion directe avec le collectif CRASS)...
Il est parfois bon de se rappeler que le punk est aussi et surtout une musique de résistance à l'autoritarisme et d'appel à plus de solidarité et de libertés entre les opprimé·es du système (qu'il soit libéral, patriarcal, oppressif...). Gueuler un texte contre le fascisme et organiser des concerts, lorsqu'on est punk au Chili en 1984, au plus fort de la dictature de Pinochet, est une véritable acte de courage avec une réelle mise en danger de soi-même au regard des milliers de mort·es et torturé·es durant cette période. Chaque chanson peut alors devenir une goutte d'eau dans la conscientisation et l'esprit de rébellion de la jeunesse, jusqu'à former un torrent qui fera vaciller quelques années plus tard les régimes autoritaires et fascistes. Une leçon à ne pas oublier pour préparer les jours heureux de demain...

 

Un article super intéressant (en anglais) à découvrir sur le site : https://pitchfork.com/thepitch/1460-a-history-of-anti-fascist-punk-around-the-world-in-9-songs

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés