Panier 0

Verdun

1981, quelque part en Basse Normandie : quatre énervés, inspirés par le mouvement punk anglais (Chelsea, X Ray Spex, Discharge) décident de gueuler leur rage à la face du monde. Provocateurs et antimilitaristes convaincus, ils prennent comme nom de groupe celui de la plus grande boucherie humaine de l’histoire du pays. Après quelques années de galères, la formation se stabilise en 1983 autour de Karl (basse), Jean-luc (guitare), Kurt (batterie) et Eva (chant). Tout au long de son existence, le groupe autoproduira avec son propre label (Plastic Doll Records) plusieurs démos, maxis et albums. Les textes de Verdun abordent les problématiques sociales et politiques d’une génération révoltée (antifascisme, solidarité, dérive sécuritaire, féminisme, expérimentation animale, mal bouffe, consumérisme, etc.) sur des mélodies radicalement punks (basse, batterie, guitare) très influencées par la vague postpunk UK (Sisters of Mercy, X-Mall Deutschland), puis le mouvement hardcore US (Dead Kennedys). Le groupe cesse toute activité en 1993, sans avoir eut le temps de sortir son troisième album.