Le Blog des Archives

Parabellum, les gros calibres du punk'n roll !

Trouvée et partagée le

Parabellum est un groupe imaginé à la manière d'une histoire des Freak Brothers - mais avec des guitares, à une époque où il ne se passait trop rien d'excitant dans l'hexagone. Plus intéressé par la destruction d'un monde à la ramasse que par l'élaboration d'une nouvelle société du spectacle, ses membres passent plus de temps à se taper sur la gueule qu'à essayer de faire carrière dans un monde musical régi par l'argent gouvernemental. En peu de temps, Parabellum crée un répertoire d'une vingtaine de titres en neuf millimètres massif sur lequel ils bâtissent leur propre légende. Une fois les...

Plus →


Ludwig Von 88, les trublions du punk

Trouvée et partagée le

Alors que certains montent à l’assaut la rage au ventre et le poing levé, Fabrice, Laurent, Olaf, Karim et Bruno se mettent à composer, dès 1983, une poignée de morceaux résolument ancrés dans une dérision au quatrième degré (du nirvana bien entendu) sans pour autant se cacher d'une critique acide de la société française.  Subissant entre temps quelques métamorphoses (départs d’Olaf, Fabrice et Laurent, arrivée et départ de Gondrax, arrivées de Charlu à la basse et de Jean-Mi aux machines), enchaînant les albums où le mauvais goût assumé le dispute à l’inconscience juvénile, dénonçant les petits et grands travers d’une...

Plus →


Bérurier Noir, fer de lance du rock alternatif

Trouvée et partagée le

  "Le nom Bérurier Noir avait été trouvé à une occasion bien précise, pour un concert qui devait être une performance.(...) Ce qui est un peu étrange, c’est que le groupe s’est fait avec les gens : le premier concert que nous avons fait devait être unique, et c’est parce que les gens nous ont dit : ’C’est bien ce que vous faites, il ne faut pas s’arrêter’ que nous avons fait notre groupe. Et nous marchons totalement comme ça."Archives Bérurières (1996) Bérurier Noir (aussi appelé Bérus ou BxN) est un groupe de la scène punk et alternative française des années 1980,...

Plus →


Haine Brigade : Fraction Rock Terroriste !

Trouvée et partagée le

Haine Brigade, c’est quatre banlieusards lyonnais, se retrouvant dans le même lycée au début des années 80 et qui décident de monter un groupe, après avoir flashé sur les paroles de The Clash, Stiff Little Fingers et Crass. Très intéressés par le côté révolutionnaire du punk, ils parcourent, entre deux répets, les ouvrages de Marx, Bakounine, Stirner et des bouquins plus généraux sur l’anarchisme. " On est arrivé au punk par la politique. En 84, on a commencé à répéter plus intensivement, à faire des démos. On est monté à Paris, on est passé à l’Usine à Montreuil. On a...

Plus →


Les Rats : banlieusards à problèmes !

Trouvée et partagée le

Originaires de Seine et Marne, les Rats occasionnent leur première morsure sonore en 1984 avec le titre "Tous les keufs à l'échafaud", histoire de bien donner le ton : teigneux, sauvage et subversif ! Le public ne s'y trompe pas et malgré un manque de moyens évident à tout point de vue, l'énergie et la rage permettent au groupe de commencer à jouer dans de nombreux endroits, occupant parfois les scènes où ils ne sont pas invités... "Notre rencontre avec le label Gougnaf s'est passée un soir à Emmerainville, courant 85, après qu'on ait squatté le concert de l'Infanterie Sauvage...

Plus →